BLAINVILLE-CREVON  (Seine-Maritime)
Arrondissement de Rouen - Canton de Le Mesnil-Esnard.
Région : Normandie
 Population : 1.212 Blainvillais en 2016.

 

D'une superficie de 148 hectares, et d'une altitude de 83 à 166 mètres,

la ville est traversée par la rivière le Crevon.

 

 

Marcel DUCHAMP
 

 

"L'art est un produit comme les haricots. On achète de l'art comme on achète des spaghettis."
 

L'artiste donne sa définition de l'art, parle du goût et s'insurge contre la répétition chez les artistes.

 

Le peintre et sculpteur Marcel Duchamp est l’un des artistes les plus importants du XX° siècle,

à la fois figure-clé du cubisme et l’un des fondateurs de l’art conceptuel.

 

Marcel Duchamp jouant aux échecs en 1952.

(Eliot Elisofon/ The Life Picture Collection - Getty)

 

Marcel Duchamp est un peintre né le 28 juillet 1887 à Blainville-Crevon

et mort le 2 octobre 1968 à Neuilly-sur-Seine.

Il a été aussi écrivain. Il fut naturalisé américain en 1955.

Il a, parmi ses frères et sœurs, un sculpteur et deux peintres. C'est auprès de sa famille

et de quelques amis qu'il fait ses débuts d'artiste. Ses influences viennent des cubistes.

 

Sa maison natale à Blainville-Crevon.

 

 

Intéressé très jeune à l’art (mais aussi au jeu d’échec, qu’il pratique toute sa vie à haut niveau),

Marcel Duchamp mène de brillantes études dans un établissement rouennais avant de s’installer à Paris en 1904.

 

Duchamp apprend la peinture dans une académie moderne. Mais, esprit non classique, il préfère courir les cabarets et jouer au billard. Il échoue au concours d’entrée à l’École des beaux-arts de Paris. Jusqu’en 1910, il explore différents styles, de l’impressionnisme au cubisme. À cette époque, Duchamp est proche des artistes du groupe de Puteaux, réunis autour de ses deux frères aînés, Jacques Villon et Raymond Duchamp-Villon. En 1912, l’exposition au Salon des indépendants de son Nu descendant un escalier, sorte de synthèse entre le cubisme et le futurisme, divise ses amis artistes. Marcel Duchamp s’engage alors dans de nouvelles recherches.

 

Façade côté jardin, et la collégiale Saint Michel.

La famille Duchamp arriva à Blainville-Crevon en 1887.

Le père, Eugène Duchamp était notaire. Son étude était dans cette maison.

Il a été maire de la commune de 1895 à 1905.

 

Dans cette maison vécut une famille d'artistes :

▪ Gaston Duchamp (dit Jacques Villon (1875-1963), peintre.

▪ Raymond Duchamp (dit Duchamp-Villon (1876-1918), sculpteur.

▪ Marcel Duchamp (1887-1968), peintre.

▪ Suzanne Duchamp (1889-1963), peintre.

 

Le vieux puits, les dépendances et le jardin.

 

En 1913, son œuvre "Nu descendant l'escalier" provoque hilarité et scandale.

Il s'écarte alors de la peinture.

 

Marcel Duchamp au sujet de la 2° version :

 

« Cette version définitive du "Nu descendant un escalier", peinte en janvier 1912, fut la convergence dans mon esprit de divers intérêts, dont le cinéma, encore en enfance, et la séparation des positions statiques dans les chronophotographies de Marey en France, d'Eakins et Muybridge en Amérique.


Peint, comme il l'est, en sévères couleurs bois, le nu anatomique n'existe pas, ou du moins, ne peut pas être vu, car je renonçai complètement à l'apparence naturaliste d'un nu, ne conservant que ces quelques vingt différentes positions statiques dans l'acte successif de la descente.

 

Avant d'être présenté à l'Armory Show de New York en 1913, je l'avais envoyé aux Indépendants de Paris en février 1912, mais mes amis artistes ne l'aimèrent pas et me demandèrent au moins d'en changer le titre. Au lieu de modifier quoi que ce fût, je le retirai et l'exposai en octobre de la même année au Salon de la Section d'or, cette fois sans opposition. (...).


Je me sentais plus cubiste que futuriste dans cette abstraction d'un nu descendant un escalier : l'aspect général et le chromatisme brunâtre du tableau sont nettement cubistes, même si le traitement du mouvement a quelques connotations futuristes. »

 

Les « ready-made »

 

Marcel Duchamp est qualifié par André Breton d'« homme le plus intelligent du siècle ».

Inventeur des ready-made, sa démarche artistique exerce une influence majeure sur les différents courants

de l'art contemporain. C'est ainsi qu'il est vu comme le précurseur et l'annonciateur

de certains aspects les plus radicaux de l’évolution de l'art depuis 1945.

 

Il est considéré comme un des premiers ou même le premier à pouvoir qualifier « œuvre d'art »

n'importe quel objet en accolant son nom à celui-ci.

 

Fontaine est un ready-made de Marcel Duchamp ou d'Elsa von Freytag-Loringhoven.

 

Cette oeuvre consiste en un urinoir en porcelaine renversé signé « R. Mutt » et daté 1917.

 

Elle apparaît dans le catalogue raisonné d'Arturo Schwarz sous le n° 3455. Fountain fut refusée lors de la première exposition de la Société des artistes indépendants de New York en 1917 avant de disparaître. Il n'en existe que des répliques, certifiées par Marcel Duchamp et réalisées dans les années 1950 et 1960.


Fontaine passe pour l'œuvre la plus controversée de l'art du XX° siècle.

 

Marcel Duchamp  commence alors à faire des « ready-made » ou objets tous faits qui feront sa célébrité :

Roue de bicyclette (1913) , porte-bouteilles (1914) et surtout Fontaine (1915) (un urinoir renversé

sur lequel il appose sa signature « R. Mutt »).

 

Tous les mouvements qui utilisent des objets de la vie courante, pour surprendre comme le Surréalisme, pour évoquer, critiquer, voire poétiser la société de consommation comme le Pop art et le Nouveau réalisme, ou pour réconcilier l'art et la vie comme Fluxus, lui sont redevables d'avoir transgressé les coutumes académiques. Après Duchamp, le carcan des médiums traditionnellement employés éclate et il devient possible d'utiliser n'importe quel objet, avec ou sans transformation.

Le XX° siècle lui doit donc l'initiative du renouvellement des matériaux utilisés dans l'art, mais aussi un goût pour des questions complexes d'esthétique qui aboutiront dans les années 70 à l'Art conceptuel. Duchamp est l'artiste moderne qui a le plus directement interrogé la notion d'art - « quand il y a art » et ce qui « suffit à faire de l'art ». Il s'inscrit dans la lignée des artistes « intellectuels », comme Léonard de Vinci, et annonce les problématiques de Joseph Kosuth.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

Citation de la définition de l'art : https://www.franceculture.fr/

https://www.beauxarts.com/
http://mediation.centrepompidou.fr/

C.P.A. collection privée en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, le 21 mai 2019

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville