SAINT CALAIS  (Sarthe)
Arrondissement de Mamers - Canton de Saint Calais.
Région : Pays de la Loire
 Population : 3.248 Calaisiens en 2016.

 

D'une superficie de 2.276 hectares, et d'une altitude de 87 à 163 mètres,

la ville est située dans la région naturelle du Perche,

au Nord de la rivière l'Anille, un affluent de la Braye.

 

Le bourg et l'église Saint Calais, avant 1970.

Plus rien ne subsiste de l'église primitive, l'édifice actuel remonte à la seconde moitié du XV° siècle.

 

 

Église Saint Calais,

de style mi-gothique flamboyant - mi-renaissance
 

 

Au XIII° siècle, se constitua la paroisse de Saint Calais,

distincte de l'abbaye fondée par Saint Calais au VI° siècle.

Le service religieux qui avait été assuré jusque là par les moines de l'abbaye, fut repris par un prêtre séculier.

 

Les formes de la façade et les décors sont de la Renaissance.

La division verticale tripartite y est bien marquée par des contreforts

qui prennent l'aspect de pilastres et qui encadrent la porte centrale.

Buste du Christ dans le fronton central, et de Saint Pierre et Saint Paul, dans les frontons des portes latérales.

 

La porte est formée de deux baies géminées surmontées d'un tympan ajouré et placé sous une large voussure. Au-dessus, un entablement, qui réunit des pilastres, sert d'appui à une fenêtre surmontée d'un fronton triangulaire et comprise dans une forte saillie moulurée et trilobée. Au-dessus, se trouve un oculus. Les deux parties latérales correspondant aux bas-côtés comprennent une porte encadrée de pilastres et surmontée d'un fronton porteur de trois niches.

 

Le clocher (haut de 58 m) s'élevait du côté Sud, à son emplacement actuel.

En 1592, une sacristie fut bâtie dans l'angle formé par le choeur et le chevet du bas-côté Nord.

La flèche du clocher élevée de 1616 à 1623, due être reconstruite en 1662. En 1893,

elle donnait à nouveau des inquiétudes et fut démolie et reconstruite telle que nous la voyons aujourd'hui.

 

Les orgues du XVII° siècle, sont celles de l'abbatiale, transportées ici à la Révolution.

Le huchier a fait alterner tourelles et plates-faces. La tourelle centrale du grand orgue

est sommée d'une monumentale couronne royale,

tandis que sur celles du positifs trois angelots musiciens semblent donner un petit concert.

La porte sculptée du XVI° siècle, retraçant quatre scènes de la vie de la Sainte Vierge,

est attribuée au sculpteur Guillaume Le Houx.

 

L'église est composée d'une nef centrale, sans transept, et terminée au chevet par un mur droit.

Les treize vitraux sont du XIX° siècle et représentent des Saints ou leur histoire.

Ils sont signés "Fabrique du carmel du Mans, Hucher et Fils".

 

Reliques de Saint Carileph, moine fondateur de la ville. Statue de Saint Blaise, en pierre.

L'église possède également un très beau tissu sassanide du VII° siècle,

dit suaire de Saint Calais, découvert en 1947 avec les reliques de ce saint.

 

Chapelle du XIX° siècle, dédiée à Saint Anne.

 

Statue polychrome de Notre-Dame de Pontmain, datée 1871.

 

De 1515 à 1520, un bas-côté fut ajouté au Nord de la nef.

 

Ces travaux terminés, la nécessité d'agrandir encore l'église se fit sentir, et on ajouta trois travées à la nef et au bas-côté Nord. Un bas-côté Sud fut édifié et il ne comprenait que quatre travées puisqu'il butait contre l'escalier.

 

Les douze stalles en bois placées dans le choeur sont du XVI° siècle.

 

Retable de quatre colonnes torses du XIX° siècle, et d'un fronton triangulaire.

 Tabernacle en bois doré de 1643. La grille en fer forgé entourant le choeur date de 1737.

 

C'est dans cette église que, du 4 au 8 septembre 1792, se réunit l'assemblée qui procéda à l'élection des députés sarthois à la Convention nationale. Pour cette occasion, on refit les bancs dans lesquels il est aussi difficile d'entrer que de sortir. Passant à Saint Calais quelques jours avant le vote, le philosophe Condorcet, l'un des futurs élus, dit : "on a mis les diables en boîtes".

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

Dépliants 8 volets "St Calais, Petite cité de caractère en Sarthe"

Dépliant 44 pages "Le Pays Calaisien", O.T. Pays Calaisien

Dictionnaire des églises de France "Normandie"

Volume IVb, Editions Robert Laffont, 1968

"Le Perche Sarthois", Pays d'Art et d'Histoire, La Ferté-Bernard

C.P.A. collection privée en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, le 10 août 2018

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville