SAINT CARADEC-TREGOMEL (Morbihan)
Arrondissement de Pontivy - Canton de Gourin
Région Bretagne
 Population : 462 Caradocéens en 2014.

 

D'une superficie de 1.612 hectares et d'une altitude de 99 à 197 mètres,

le village appartient par ses traditions au Pays Pourlet.

 

Etymologie : deux saints Caradec ayant vécu tous deux en Grande-Bretagne, l'un mort en 480 et l'autre en 1124, peuvent prétendre au titre. Le terme Trégomel qui lui est associé

vient de tré (trève), et du gallois gloyw (limpide) et de mael (prince).

 

Situé sur un côteau au bord de l'Oust, Saint-Caradec est occupé dès l'âge de Fer. Proche de la voie romaine Condate-Vorgium, une petite agglomération porte, au début de notre ère, le nom de Monasterium Caradoci ou Moustoir Caradeuc. Au Moyen Age, Saint-Caradec devient un siège de haute justice placé sous la juridiction des Le Sénéchal, seigneurs du Bot. Au XVIII° siècle, le commerce des toiles apporte la prospérité. Richesse encore visible dans l'envergure de certaines maisons anciennes.

 

 

Eglise Saint Caradec du XVII° siècle

 

 

L'église est entourée d'un petit enclos sur lequel s'élèvent les vestiges d'un ossuaire

et une haute croix reposant sur un socle.

 

L'église a été fondée par Hyacinthe de Cosmoal, seigneur de Kermerien

et reconstruite au XIX° siècle. Seul subsiste de l'ancien édifice le portail occidental.

 

Les dimensions du monument sont de 30 mètres sur 9 mètres,

et l'église est de forme en croix latine, à trois vaisseaux.

Elle comprend un clocher extérieur, une nef avec bas côtés de quatre travées,

un transept et un choeur accosté de deux chapelles ouvrant également sur le transept.

Sacristie à étage sur le côté sud du choeur avec crypte au rez-de-chaussée servant actuellement de chapelle.

Elle abrite un groupe sculpté de la Mise au tombeau.

 

Le portail occidental en tiers-point à plusieurs voussures retombant sur des colonnettes

à chapiteaux, pris sous une grande accolade décorée.

L'église est construite en moellon de schiste et granite pour la partie ancienne,

en pierre de taille de granite pour le clocher.

 

L’édifice actuel est commencé en 1660 et terminé en 1664, à l'exception du clocher qui est construit vers 1700 et décoré des armoiries des Le Sénéchal de Carcado. En 1720 la sacristie est édifiée avec crypte au dessous ; enfin, en 1836, on ajoute les bas côtés et, l'année suivante, l'on procède à la construction et peinture des lambris. Le clocher est en partie reconstruit en 1898.

 

Tout le long de la clôture, sont alignées des pierres tombales.

La balustrade qui appartient désormais au muret d'enclos de l'église était, à l'origine,

la baie d'un ossuaire à toit pentu.

 

L'enclos paroissial.

 

 

Une croix de mission, datée de 1845, est accolée à la façade occidentale.

Le calvaire du XVI° siècle.

 

Le calvaire : emmarchement 2 degrés; soubassement en maçonnerie en pierre de taille, à base moulurée; couronnement en dalle de granit mouluré en cavet et quart de rond; socle monolithe; fût monolithe en schiste de section ronde, orné en partie haute de la Sainte Face; croix historiée avec en façade, le Christ en croix et trois anges aux calices, ensemble flanqué de la Vierge et de Saint-Jean. Au revers la Vierge à l'Enfant, couronnée, et flanquée de Saint Jean-Baptiste et de marie-Madeleine, l'ensemble sur un croisillon portant la date gravée de 1736 ainsi qu'un calice.

 

La fontaine de dévotion.

 

 

A l'angle sud de l'enclos, est aménagée une fontaine de dévotion

adossée au mur de soutènement.

 

 

Chapelle Saint Cado du XVII° siècle

 

 

 

La chapelle Saint-Cado a été fondée par les seigneurs de Kermerien.

Il s'agit d'une construction de forme rectangulaire.

A l'intérieur, un retable abrite les statues

de saint Cado, saint Guernahel et Notre-Dame de la Clarté.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

http://www.saint-caradec.fr/

http://www.infobretagne.com/
C.P.A. collection privée, en prêt

Eglise et chapelle fermées lors de mon passage, ainsi que la mairie
Visite et photos, Chantal Guyon, 17 avril 2017

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville