LIGNOL  (Morbihan)
Arrondissement de Pontivy - Canton de Gourin.
Région Bretagne
 Population : 900 Lignolais en 2014.

 

 

Chapelle Saint Mélan

 

 

La chapelle est située au lieu-dit Treuz-Er-Lann, et a été construite

dans la 1° moitié du XVI° siècle grâce à la générosité d'un seigneur dont l'écu a été martelé.

 

Parement de granite mouluré d'une plinthe au bas des murs.

La chambre des cloches ajourée est surmontée d'une flèche octogonale

et décorée plus tardivement de boules.

 

Au dessus de la porte principale de la façade sud se voit un écu martelé.

Cette porte est surmontée d'un larmier en accolade,

et de rampants décorés de crochets.

 

La voûte lambrissée.

 

Clôture de choeur et retable des XVII° et XVIII° siècles.

Décor en granite : bénitier, consoles de pierre, autel rectangulaire

orné de moulures et crédence en anse de panier.

 

Saints en granite du XVI° siècle :  Nicodème, Saint évêque, et Saint Mélan.

Très belle piscine gothique.

 

Le 1°, évêque de Rennes au V° siècle, est vêtu d'une chasuble verte et d'une mitre, mais a perdu sa crosse. Le 2°, l'un des premiers disciples de Jésus, porte les instruments de la Passion (clous et tenaille).

 

A partir du XVII° siècle, on y honore aussi la Vierge à l'enfant, et deux saints protecteurs du monde agricole : Saint Cornély, autrefois identifiable aux deux boeufs disposés de part et d'autre de son ancien support, et Saint Eloi, patron entre autres des maréchaux-ferrants et laboureurs.

 

Croix de mission de 1834.

 

Autrefois cette croix de mission était plantée devant l'église, et une fontaine de dévotion y furent associées. La 1° vers 1970 au moment du réaménagement de l'enclos paroissial et la 2° vers 1874, avant de disparaître lors du remembrement.

 

 

 

Eglise Saint Pierre et Saint Paul

 

 

 

 Du XV° siècle et restaurée aux XVII° et XIX° siècles.

 

Le village et l'église avant 1970.

Le territoire de la commune est vallonné et traversé par la rivière le Scorff.

 

L’origine du nom de la commune reste à ce jour ignoré. On sait, en revanche, grâce à un tumulus qui se situait au village de Saint-Hervezen, que l’occupation du pays est très ancienne. Au Moyen Âge, Lignol appartenait au Kemenet Guégant (commanderie de Guégant), le seigneur Guégant étant le fondateur de Guémené, commune voisine.

 

Sur le porche occidental, de style flamboyant, a été élevée en 1639 une tour carrée.

A la fin du XIX° siècle, le clocher, démoli par un orage, nécessite des réparations.

 

L'église a la forme d'un long rectangle, avec deux bas côtés,

et une chapelle au nord du choeur. (Fermée lors de mon passage).

 

 

L'ancien presbytère

 

 

 

L’histoire retient particulièrement l’arrestation du Marquis de Pont-Calleck au presbytère de la paroisse en 1718. Il tenta de soulever la Bretagne au profit de Philippe V d’Espagne afin d’obtenir la restauration des privilèges de la province. Accusé de conspiration contre l’Etat, il fut décapité à Nantes en 1720. Après la Révolution, autre période mouvementée de l’histoire, en 1794, les chouans assassinent le député Corentin Le Floch.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

http://www.infobretagne.com/

Panneau explicatif présenté à l'entrée de la chapelle

C.P.A. collection privée, en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, 17 avril 2017

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville