TREGASTEL  (Côtes d'Armor)
Arrondissement de Lannion - Canton de Perros-Guirec
Région Bretagne
 Population : 2.429 Trégastellois en 2015.

 

D'une altitude de 0 à 41 mètres, et d'une superficie de 700 hectares,

Le cours d'eau Kerougant traverse la vallée des Traouïéro et délimite la commune

avec Perros-Guirec à l'est. Un lac artificiel a été aménagé à Poul-Palud.

 

Etymologie : Trégastel (Tre-gastel ou castel) signifie littéralement la « trêve du château ».

 

 

L'enclos paroissial

et l'église romane Sainte Anne

 

 

Après avoir été sous le patronage de Saint Laurent, l’église est placée actuellement sous celui

de Sainte Anne, dont la fête est en juillet, date à laquelle est célébré le pardon.

 

 

L'enclos et le presbytère.

 

Le calvaire à personnages de l'enclos est du XVIII° siècle.

 

L'autel à offrandes est surmonté d'un auvent porté par deux colonnettes.

 

Le pignon ouest, issu d’un premier remaniement,

présente un portail de la fin du XIV° siècle et du début du XV° siècle.

Au XIX° siècle, une restauration, en granit de l’Île-Grande, fait disparaître l’ancien campanile

à trois ouvertures, pour le remplacer par une arcature supportant deux cloches.

 

Construite au XIII° siècle, l'église Sainte Anne fut agrandie au XIV° siècle,

et remaniée aux XVI-XVII° siècles, puis restaurée à la fin du XIX° siècle.

 

L'ossuaire semi-circulaire accolé à l'église Sainte-Anne a été bâti en 1770.

L’ossuaire recueillait les ossements des sépultures du cimetière car ce dernier n’étant pas extensible ;

il fallait faire de la place aux nouveaux décédés tous les cinq ans environ.

 

La façade sud comporte un porche carré et voûté, de la fin du XVI° siècle.

L'escalier d'accès est logé dans une tourelle arrondie coiffée d'un dôme en granit.

A sa base, une toiture en demi-cercle portée par des balustres forme l'ossuaire.

Intérieur du porche construit en 1770.

 

Le portail de la chapelle sud est surmonté d'un gâble.

 

La nef de six travées est flanquée de deux étroits collatéraux et se termine par un chevet plat.

 

Les deux travées du choeur sont éparées de la nef par un arc diaphragme.

Poutre de gloire avec au centre, le Christ en croix, la Vierge et Saint Jean - Fonts baptismaux en granit.

 

Depuis le portail occidental, vue sur la nef et le choeur.

 

La chaire à prêcher est du XVII° siècle.

 

Ancienne mesure à blé en pierre du XIV° siècle, servant de bénitier.

Cette dernière servait à mesurer les offrandes en grains. La coutume voulait que les moissonneurs

viennent y tremper et aiguiser leurs faucilles avant de commencer la moisson.

 

Statue Notre-Dame de la délivrance, et bannière paroissiale.

 

 

Chapiteaux romans sculptés dans le granit.

 

Le maître autel et le choeur.

 

Sur la maîtresse-vitre dont le remplage date du XVII° siècle, les vitraux sont plus récents et datent de 1869.

tout en haut, se trouvent les armoiries du pape Pie IX,

Saint Brieuc et Saint Tugdual, les patrons de l’évêché, sont représentés au centre du vitrail,

et à la base sont présentés, de gauche à droite, saint Jean, sainte Anne, saint Joseph et saint Michel.

Une chapelle sud s'ouvre à l'alignement du chevet.

Des statues du XVII° siècle, représentent Sainte Anne, Saint Yves entre le riche et le pauvre.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

http://www.infobretagne.com/

Panneaux explicatifs présentés à l'entrée de l'édifice

Dictionnaire des églises de France, Bretagne, Volume IVa

Editions Robert Laffont, 1968

C.P.A. collection privée en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, le 25 octobre 2017

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville