VIERZON  (Cher)
Arrondissement et canton de Vierzon.

Région Centre Val de Loire.
 Population : 26.365 Vierzonnais en 2016.

 

D'une superficie de 7.450 hectares, et d'une altitude de 94 à 182 mètres,

la ville est située à la croisière de cinq rivières : Yèvre, Barageon, Amon, Cher et le canal de Berry.

 

 

Eglise romane Notre-Dame,

des XII°, XIII° et XV° siècles.

 

 

L'édifice a été élevé au XV° siècle à l'emplacement d'un édifice du XII° siècle

qui ne comportait qu'une seule nef ayant la surface de l'actuelle.

C'est l'église paroissiale depuis la fin du X° siècle.

 

Vue aérienne avant 1970 - Depuis le jardin-monument Art Déco, vue sur l'église, en 2018.

 

Les murs latéraux du premier édifice furent conservés et percés de larges arcades moulurées, en tiers-point,

et les contreforts extérieurs devinrent les piliers séparant la nef des bas-côtés de la nouvelle église.

 

L'édifice actuel se compose d'une nef avec bas-côtés, d'un transept avec chapelles à l'est

et d'un choeur terminé par une abside polygonale.

En avant de la façade principale s'élève un clocher formant porche dont l'étage inférieur voûté d'ogives

date du XIII° siècle. Les étages supérieurs ont été reconstruits au XV° siècle.

La toiture a remplacé une flèche en charpente, abattue en 1793.

 

 

Clocher-porche du XIII° siècle, introduit à cette église très transformée à diverses époques.

 

L'église était entourée du cimetière paroissial, sauf devant le porche, mais des travaux effectués au XIX° siècle, abaissant sensiblement le niveau d'origine du parvis, en ont peut-être fait disparaître la trace. Le cimetière ne sera désaffecté qu'au XVIII° siècle.

 

 

Orgue d'esthétique française du XVIII° siècle, de 42 jeux, 4 claviers, pédalier.

Buffet du XVII° siècle restauré. Partie instrumentale entièrement neuve,

construite par Gérald Guillemin et Bernard Coquet, achevée par Jean-Pascal Villard en 2002.

 

Au-dessus de la porte occidentale, culs de lampe sculptés, à têtes humaines.

 

La chaire à prêcher et le banc d’œuvre sont du XVIII° siècle.

 

La cuve baptismale en pierre date du XII° siècle.

 

Monument aux morts rendant hommage aux enfants morts pour la patrie en 1914-1918.

 

Vue intérieure de la nef, vers le choeur et sa voûte en croisée d'ogives.

 

Les bas cotés ont été rajoutés au XV° siècle.

 

L’église renferme un bénitier sculpté du XI° siècle.

 

Chemin de croix érigé le 8 mars 1987 par S.E. Louis Kuehn, évêque de Meaux,

compagnon du Bienheureux Marcel Callo et du séminariste Jean Teinturier.

Mémorial construit pour rendre honneur à Jean Teinturier, décédé le 16.03.1945 dans les camps de la mort

et à ses compagnons, oeuvre du Sculpteur Wilfried Benz.

 

Tableau du peintre berruyer Jean Boucher, représentant St Jean-Baptiste, peint en 1604.

 

Dans l'angle nord-est du bras nord du transept subsiste une petite chapelle du XII° siècle, voûtée d'ogives.

 

Chapelle de Sainte Perpétue, martyre de Carthage le 1° mars 203,

patronne de Vierzon, dépositaire de ses reliques depuis 926.

Châsse et vitrail de Sainte Perpétue.

 

L'édifice était autrefois entièrement couvert par des voûtes en lambris, en berceau brisé, avec entraits et poinçons apparents. Les voûtes des chapelles du choeur ont été démolies et remplacées à la fin du XIX° siècle par des voûtes d'ogives à liernes et clés pendantes, en briques et plâtre.

 

A l'intérieur existait autrefois un jubé précédant le choeur, entre les dernières piles de la nef.

Son emplacement est déterminé par l'escalier enrobé dans le pilier sud.

 

 

Depuis le portail occidental, vue sur le choeur.

 

Vitraux non datés ni signés, sans doute du XIX° siècle.

 

(Photo de droite), au-dessus de la porte de la sacristie, de très belles armoiries.

Le mur ouest du bas-côté sud s'ouvre par une porte ornée de pinacles, crochets, fleuron et arcatures.

Le tout est couronné par un bandeau à feuillage et petits personnages.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

Notice n° PA00096923, base Mérimée/http://www2.culture.gouv.fr/

Dictionnaire des églises de France, Val-de-Loire, Berry

Volume IIId, Editions Robert Laffont, 1967

Panneaux explicatifs présentés sur le site

C.P.A. collection privée en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, le 20 mai 2018

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville