HONFLEUR  (Calvados)
Arrondissement de Lisieux - Canton de Honfleur-Deauville
Région : Normandie
 Population : 7.728 Honfleurais en 2016.

 

D'une superficie de 1.367 hectares, et d'une altitude de 0 à 117 mètres,

la ville est située sur la rive Sud de l'estuaire de la Seine,

en face du Havre et près du Pont de Normandie.

 

Honfleur, cité artistique.

 

Les peintres, particulièrement sensibles à la lumière de l'estuaire,

se promènent ainsi à Honfleur dès le XVIII° siècle. Mais c'est au début du XIX° siècle

qu'ils s'y rendent plus nombreux, sac au dos, munis de leur album de croquis sous le bras,

sur les pas des artistes anglais, aquarellistes et paysagistes de talent.

 

Le paysage normand offre de nombreux motifs aux peintres paysagistes qui s'intéressent également à la vie locale : traditions, costumes, vie des pêcheurs. Dès 1810-1820, ils découvrent à Honfleur un panorama romantique constitué par les deux collines enserrant la ville médiévale. C'est alors une succession de "découvreurs" du paysage et des effets atmosphériques qui ont nom : Bonington, Corot, Huet, Isabey, Leprince, Turner... Cette génération formera les suivantes. Ainsi, les peintres de Barbizon, Daubigny, François, Troyon... plantent leurs chevalets à l'auberge Saint Siméon (transformée aujourd'hui en hôtel) et sur les graves de Villerville et instruisent les plus jeunes : Boudin, Dubourg, Jongkind qui, à leur tour, offrent leurs conseils à Bazille et Monet.

 

 

Eugène Boudin

 

 

Le peintre Eugène Boudin est considéré comme un précurseur de l'impressionnisme,

et il a surtout peint des scènes de marines : voiliers, ports et plages de Normandie et de Bretagne.

 

Eugène Boudin est un peintre, né le 12 juillet 1824 à Honfleur, et mort le 8 août 1898 (à 74 ans) à Deauville.


Son père était marin sur les bateaux assurant la liaison Le Havre-Hambourg et sa mère, femme de chambre sur ces bateaux.

 

Eugène Boudin commence son apprentissage de matelot à 10 ans et dessine. Placé au Havre à l'école des Frères, il devient comme papetier, et s'installe à vingt ans papetier encadreur. Il expose dans sa devanture Isabey, Troyon, Couture et Millet qui l'aident à trouver sa voie.

 

Autodidacte nourri des seuls conseils de ses amis, une bourse de la ville du Havre lui permet enfin d'étudier à Paris pendant trois ans. Un voyage en Hollande (1848) le met en contact avec les grands paysagistes du "Siècle d'Or". L'amitié de Courbet, Jongkind et Monet, l'appui du conservateur et fondateur du musée du Havre, le peintre Couveley, celui de Baudelaire, avec qui "il se grise de la poésie de nuage, de son architecture fluide, impalpable", lui furent précieux.

 

Dans son "salon de 1859", Baudelaire pressentait l'apport magistral de Boudin, le "roi des ciels", ces ciels des plages normandes semées de crinolines, des estuaires de Hollande, des baies bretonnes et des quais de Bordeaux ou du Havre et leurs forêts de mâts, sur lesquels il étudie inlassablement les variations infinies de la lumière.

 

Maison natale d'Eugène Boudin, rue Bourdet, dans le quartier de Saint Léonard.

Tableaux peints à Honfleur et Deauville, d'Eugène Boudin.

 

Au cours de sa vie, Eugène Boudin aura peint près de 4.500 tableaux et laissé autant de dessins, pastels et aquarelles. C'est le musée d'art moderne André-Malraux du Havre qui possède la plus grande collection de tableaux de Boudin, avec 224 peintures dont de nombreuses esquisses et études, toutes exposées. Une grande partie provient du «legs Boudin», comportant 60 toiles et 180 panneaux, reliquat de la vente aux enchères, le 21 mars 1899, des œuvres retrouvées dans son atelier à sa mort.

 

Eugène Boudin, et le musée, fondé en 1868 par son ami,  le peintre Louis Alexandre Dubourg.

 

Le Musée municipal installé d'abord dans l'Hôtel de ville est transféré en 1924

dans l'ancien couvent des chanoinesses de Saint Augustin.

 

Le Musée Eugène-Boudin de Honfleur possède 93 œuvres de l'artiste.

Louis-Alexandre Dubourg, peintre honfleurais et ami de Boudin a enrichit les collections du musée

en léguant à sa ville natale 53 de ses œuvres ainsi que 17 œuvres de ses amis.

 

Entrée du musée.

Le musée propose 1.200m² d'exposition permanente en neuf salles,

installées dans une chapelle du XIX° siècle et deux bâtiments modernes,

dont un largement ouvert sur le paysage de l'estuaire et le Pont de Normandie.

 

Une large place est consacrée à Eugène Boudin et les peintres de l'estuaire (XIX° siècle) : évocation de l'atmosphère des rencontres honfleuraises à l'Auberge Saint Siméon autour des oeuvres d'Eugène Boudin et de celles des peintres amis Dubourg, Isabey, Jongkind, Monet, Mozin... En complément, les artistes du XX° siècle ayant vécu ou travaillé à Honfleur, parmi eux : Dufy, Friesz, Marais, Marquet, Valloton...  Cabinet de dessins, et une collection de coiffes et de costumes normands.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

https://www.ville-honfleur.com/

Guide pratique Honfleur, office de tourisme, 2015

Dictionnaire de la Peinture, Michel Laclotte, Editions Larousse, 2003

Visite guidée du Musée Boudin avec Université Inter Ages,

Antenne de Granville, et photos, Chantal Guyon, le 9 févier 2017

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville