HONFLEUR  (Calvados)
Arrondissement de Lisieux - Canton de Honfleur-Deauville
Région : Normandie
 Population : 7.728 Honfleurais en 2016.

 

D'une superficie de 1.367 hectares, et d'une altitude de 0 à 117 mètres,

la ville est située sur la rive Sud de l'estuaire de la Seine,

en face du Havre et près du Pont de Normandie.

 

 

Eglise Sainte Catherine, du XV° siècle,
a
utrefois surnommée Sainte Catherine des Bois.

 

 

 C'est la plus grande église de France construite en bois avec son clocher séparé.

A la fin de la guerre de Cent Ans, la pierre était réservée en priorité, à la construction des fortifications.

C'est donc aux charpentiers et "maîtres de la hache" des chantiers navals honfleurais

que revint l'honneur de rebâtir le sanctuaire.

 

 La première église Sainte Catherine fut sans doute construite vers le XIIème siècle. Elle fut détruite par les troupes du Duc de Salisbury lors de l’invasion anglaise de 1419. L’église actuelle fut construite à peu près au même emplacement.

 

L’église Sainte Catherine est restaurée en 1879 par M. Naples, architecte et neveu de M. Millet

qui avait établi les plans en 1868, puis sous la direction de Viollet-le-Duc. La restauration s’achève en 1887.

 

Le clocher est complètement détaché de l'église à l'Ouest.

Au-dessus d'une large base carrée en pierre et colombage,

une haute flèche en charpente couverte d'ardoises est étayée par deux poutres obliques à chaque angle.

La face principale est décorée au milieu d’un cadran qui n’a jamais du marquer l’heure.

Les aiguilles de l’horloge du clocher furent posées avant 1907, et en décembre 2009, elles furent redorées.

 

Le porche est plaqué sur la façade occidentale.

 

Au XVI° siècle, l'église se prolonge de quatre travées vers l'Ouest,

pourvue dès cette date, d'une simple toiture unique et de deux porches en bois,

à l'Ouest et au Sud, décorés de vantaux Renaissance.

Le double portail Ouest sera restitué en 1928 sur le modèle du portail Sud.

 

L'église est recouverte de bardeaux en bois de châtaignier.

 

Depuis le choeur, vue sur le portail occidental et la tribune d'orgues Renaissance.

Les poutres utilisées pour la réalisation des piliers de la nef et des bas-côtés sont de longueurs inégales,

pour cause de pénurie de troncs de chênes assez longs pour les construire.

Aussi, certains ont une assise en pierre, plus ou moins haute et d'autres, aucune.

 

En 1468, s'élève la Nef Nord pourvue de deux bas-côtés, d'une structure très proche de celle d'une halle médiévale à double file de poteaux, faiblement éclairée par des baies latérales. En 1496, la nef Sud est greffée sur le premier édifice, après la destruction des bas-côtés correspondant. Les deux nefs jumelles se présentent séparées par une file de poteaux centraux, et couvertes chacune d'une voûte de bois assemblée sur la charpente du comble. Leur imposante largeur additionnée oblige à créer des fenêtres hautes, indispensables au bon éclairage de l'édifice. Elles ont été obtenues en décrochant et en abaissant la toiture des bas-côtés Nord et Sud.

 

 

La balustrade de l'orgue est du XVI° siècle et provient soit de la balustrade de l'ancien orgue,

soit de la maison des Orléans-Longueville, seigneurs de Honfleur.

(On y trouve la trace d'armoiries mutilées à la Révolution).

Les panneaux sculptés représentent 17 instruments de musique en usage au XVI° siècle.

 

Grand orgue de Jean Baptiste Lefebvre, facteur d'orgues et organiste de Rouen (1771),

transformé par Mutin en 1880 et restauré en 1979, par la maison Gonzalès.

 

Le plan de l’église Sainte Catherine est, jusqu’à la naissance du sanctuaire terminé par des pans coupés, celui d’un vaste parallélogramme, divisé, à l’intérieur, en deux nefs parallèles, accompagnées de bas-côtés très étroits. Les fenêtres supérieures sont carrées, à deux baies ogivales trilobées. Les bas-côtés, construits en colombage, sont percés de fenêtres, également carrées, à deux baies, légèrement cintrées dans la partie supérieure. L’encadrement des fenêtres ainsi que le meneau central qui les divise et l’appui sur lequel elles reposent sont ornés de moulures caractéristiques de l’époque.

 

Situé face à chaire, le banc du trésor qui était occupé par les Marguilliers

(Comité paroissial pour la gestion des finances de la Fabrique) de l'église,

disparu à la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

 

Bas côté sud, sans chapelle et les fonts baptismaux qui comportent des coquilles saint Jacques

faisant sans doute référence aux miquelots et aux jacquets.

Statues : Saint Berthelot, Vierge et Saint Charbel.

 

La chaire à prêcher, et bas côté sud.

 

Le soin apporté à cette construction exclut l'idée d'une bâtisse provisoire : le décor,

petits angelots sur chaque poteau, profondes moulures des corniches, restes de décor peint sur les nervures,

fragments de vitraux du XVI° siècle, montre trop de soin pour accréditer cette idée.

 

L'église abrite de nombreuses statues anciennes et modernes,

 comme Saint Étienne, Saint Augustin, Sainte Catherine.

 

A droite, statue de Sainte Anne et la Vierge enfant

 

 

A l’extrémité de la nef septentrionale s’élève un magnifique autel à colonnes torses dans le style Louis XIV.

Cet autel a été exécuté à Rouen et ornait autrefois la chapelle du Rosaire de l’église Sainte Catherine.

Il fut réalisé par Pierre Baudard, maître sculpteur, entre 1669 et 1670.

Un grand tableau du chœur de gauche, un Christ au jardin des oliviers daté de 1654 est une œuvre de Jordaens.

 

Lutrin à l'aigle en bronze, daté 1850, par les ateliers Vimont de Vire.

En 1944, à la Libération, un  obus a traversé le chevet du choeur gauche et a frappé le dallage sans éclater.

 

Pendant les guerres de religion le trésor de l’église Sainte Catherine était disposé dans les caves très solidement fermées. Les administrateurs de l’hôpital y tenaient leurs assemblées (lettres patentes de 1743), les autres pièces étaient occupées par les vicaires.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

https://www.petit-patrimoine.com/
https://www.ville-honfleur.com/

Dépliant 4 volets "Notice historique illustrée", disponible à l'entrée

Dictionnaire des églises de France "Normandie"

Guide pratique Honfleur, office de tourisme, 2015

Volume IVb, Editions Robert Laffont, 1968

C.P.A. collection privée en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, le 6 avril 2019

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville