SOUVIGNY  (Allier)
Arrondissement de Moulins - Canton de Souvigny.
Région Auvergne, Rhône, Alpes.
 Population : 1.865 Souvignyssois en 2014.

 

Place de l'église et la fontaine.

 

En 1374, le Duc Louis II de Bourbon fonda à Souvigny la Chambre des Comptes de Bourbonnais. Cette création sera la haute administration d'une principauté territoriale qui regroupera pendant 150 ans : les duchés de Bourbonnais et d'Auvergne, les Comtés de Forez, de Clermont-en-Beauvaisis, de la Marche d'Aigueperse, les baronnies de Beaujolais et de Combraille et la principauté de Dombe.

 

La mairie.

 

 

Ancienne église paroissiale Saint Marc,

du XII° siècle.

 

 

L'église Saint Marc, bâtie dans le courant du XII° siècle sous le vocable de Notre-Dame

était située près du château des sires de Bourbon et n'était séparée de l'église

des Bénédictins que par le cimetière Notre-Dames-des-Grâces.

 

L'église comporte une nef de 5 travées, terminée,

à l'origine, par une abside semi-circulaire.

 

Après l'effondrement de la voûte, une restauration fut entreprise au XVII° siècle.

 

Désaffecté et vendu comme bien national à la Révolution, l'édifice sert ensuite de grange, de marché couvert, puis d'entrepôt. Restauré à la fin du XX° siècle, c'est désormais un espace culturel dans lequel se déroulent des expositions, des concerts ou des conférences.

 

 

Le château des sires de Bourbon,

des XII°, XIV° et XV° siècles.

 

 

L'église Saint Marc et le château, avant 1915 et en 2017.

Pendant la Révolution, les bâtiments menaçants ruine,

on détruisit la prison et la chapelle Sainte Catherine

dont une partie est encore visible sur la rue.

 

Il ne subsiste que peu de vestiges de l'ancien château des sires de Bourbon.

 

La façade du logis seigneurial existait encore autour d'une première cour.

Une porte ogivale permet le passage vers une seconde cour,

probablement celles des communs, dont l'entrée se fait par un porche.

 

 

Façade côté cour des communs.

Au XIV° siècle, le duc Louis II de Bourbon y avait son hostel.

Sa femme Anne y séjourna fréquemment entre 1382 et 1417.

 

 

La maison des voûtes,

des XIV°, XV° et XVII° siècles.

 

 

Cette maison, qui ne se visite pas, possède une salle voûtée

qui aurait servi de chapelle et qui se compose de six travées.

Elle est signalée dans un acte de Cluny comme étant l'ancienne hôtellerie pour pèlerins.

 

Au XVII° siècle, son propriétaire d'alors, messire Jean de Ninerolles, capitaine et châtelain de Souvigny, eut l'idée de fonder un monastère  de religieuses bénédictines. Il céda donc sa maison avec jardin, vignes et prés. Les moniales en prirent possession en 1652 et l'occuperont jusqu'à la Révolution.

 

 

Exposition de bancs - poèmes

 

 

 

 

Cette originale exposition est présentée, entre autre, le long de la route menant

du parvis de l'église prieurale à la porterie, et rassemble

des artistes venant de toute la France, qui associent des poèmes.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

"Eglise St Pierre & Paul de Souvigny", brochure de 52 pages

Ville de Souvigny, 2017

Panneaux explicatifs présentés sur les sites

C.P.A. collection privée, en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, 14 juin 2017

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville