La violette

Description :

La violette (viola) doit son nom à sa forme de viole; il en existe nombre de variétés, dont l'une est connue sous le nom de pensée.

Mais la violette ordinaire est bien plus rustique, et si la viola odorata, la plus connue de toutes pour son parfum, s'ouvre en mars, on peut trouver des violettes toute l'année, et de diverses couleurs : celles de Paris (blanches, bleues, jaunes, violettes ; hauteur 15 centimètres); les Prince Henri (violet­pourpre ; h.10 centimètres) ; les Prince jaune (jaunes).

Quant à la violette des 4 saisons, la plus parfumée de toutes, elle fleurit au printemps, l'été si on ne l'expose pas au soleil et à partir de septembre, tout l'hiver si on l'abrite du froid .


La violette

(Viola – Famille des violacées)

Symbole de la modestie, du secret de la vertu, cette fleur féminine entretiendrait certains complexes d'infériorité sexuelle :« j'aime passionnément une image irréelle ».
Puis la blanche exprime l'innocence, la jaune une beauté fanée ;

Les violettes à fleurs doubles symbolisent la réciprocité des sentiments.
Ce qu'elles disent ? Timidement : « oserai-je vous ouvrir mon cœur ? », et le plus souvent : « qu'on ignore notre amour ».

 
Mars 2005, Combs-la-Ville, 77
 

Histoire :

Vénus avait épousé l'affreux Vulcain, dieu du feu, et ne pouvait se résoudre à s'unir à un homme aussi laid.

On dit que celui-ci se couronna un jour de violettes pour la séduire de leur parfum, et que le stratagème réussit : la déesse accepta enfin de le suivre.

La violette était alors un symbole de pureté.

On en décorait les tombes des vierges.

A la fin de 1814, comme Napoléon était exilé à l'île d'Elbe, ses fidèles allaient partout répétant que l'Empereur reviendrait avec la violette (on le surnomma même Papa la violette !).

Effectivement Napoléon revint en mars et ce furent les Cent Jours, et Waterloo : trois mois durant lesquels la violette fut le symbole de la France bonapartiste.

Louis XVIII mit un terme à cette mode en portant la fleur en boutonnière, déclarant : j'amnistie la violette !

Dans tout le monde anglo-saxon, on fait un vœu en cueillant la première violette de l'année : la fleur est protectrice.

Médical :

On connaît de nombreuses applications médicinales de la violette : notamment comme cicatrisant (feuilles) et contre les migraines (elle contient des composés proches de l'aspirine).

Mélangée à la lavande dans de mystérieuses proportions, elle se révèle aphrodisiaque.