Le liseron

Description :

Le convolvulus tire son nom du latin convolvere (s'enrouler).

Les fleurs sont grandes, bleues ou rosées avec un cercle blanc autour de la gorge jaune (il existe aussi des variétés jaunes, d'autres unicolores).

Les belles-de-jour s'épanouissent de juin à septembre et restent fermées du soir au matin.

Elles croissent à une vitesse foudroyante et plus d'un jardinier peste contre leurs interminables réseaux de racines, autrement nommés boyaux du Diable!

Le liseron

(ou Belle-de-jour)
(Convolvulus – Famille des convolvulacées)

Symbole de pureté, mais aussi de majesté (la fleur de lys...), cette fleur féminine, parure de la Vierge au même titre que la rose, a de nobles idéaux : « j'obéis aux lois éternelles qui ont fait la grandeur de l'Homme ».
Plus prosaïquement, le lis blanc dit : « mes sentiments envers vous sont purs », et le jaune :« je n'ai qu'un idéal, qu'un amour et qu'une foi...»
       
Juillet 2004, Combs-la-Ville, 77


Historique :

Le liseron évoque la légende grecque d'une fille qui reçut dans le cœur une flèche au lieu de l'oiseau qui lui apportait des nouvelles de son amant, et que les dieux apitoyés changèrent en fleur.

C'est bien connu, tout le monde rêve, et plusieurs heures par nuit. Mais voilà : certains ne s'en souviennent pas; d'autres accumulent d'affreux cauchemars.

Des graines de liseron arrangeront bientôt cela !

Mêlez-en donc au duvet de cet oreiller, puis secouez-le bien afin de répartir les graines (chaque soir, vous retournerez votre oreiller et lui prodiguerez quelques claques).

Ces liserons vous protègent désormais des mauvais rêves (en Chine, les belles-de-jour écartent tout souci).

Quant aux autres songes, notez-les dès le réveil : les graines vous faciliteront cet effort et vous serez surpris de constater au bout de quelques semaines que vous vous rappelez maintenant très bien de vos rêves, voire que vous vous amusez à les décrypter à l'aide de votre fertile imagination !